Bienvenue sur ce site dédié à l’écriture !

D’aussi loin que je me souvienne, j’ai eu ce goût pour l’écriture. Assembler les mots, les polir comme des pierres précieuses, les ajuster ensemble. Dans les rédactions à l’école. Dans les notes au bureau. A toute occasion. Mais noyée dans des croyances limitantes je ne me suis jamais autorisée à montrer quoique ce soit de personnel. Pas assez bien. Pas intéressant. Inutile. Et tellement d’autres font mieux. A quoi bon ?
Voilà bien longtemps que j’ai dépassé l’âge de raison. Depuis plusieurs années, je chemine sur la voie du développement personnel, de formations en lectures, de conférences en rencontres formidables. Aujourd’hui je suis prête et enthousiaste à l’idée de partager avec vous quelques textes, au fur et à mesure de leur écriture, au gré de l’inspiration. Certains parlent de ce que j’ai découvert sur ce chemin du développement personnel, d’autres de rencontres. Parfois je vous raconte une expérience de coaching, parfois je m’adresse aux enfants. Toujours j’y mets mon coeur, mes ressentis, ma passion. Et j’espère que chaque texte portera en lui une graine d’inspiration pour vous. 🌱

Bonne lecture !

Derniers articles parus :
Dans la peau de Christophe André

Dans la peau de Christophe André

Cinq heures du mat’. J’ai des frissons. Paris s’éveille. C’est selon. Mon ventre se tord. Mon oreiller est trempé de sueur. L’air semble rare dans la chambre encore sombre. Que se passe-t-il ? Je m’apprête à poser le pied par terre, mais le tapis me paraît être un...

lire plus
Le chêne qui m’a appris à slamer la vie

Le chêne qui m’a appris à slamer la vie

Aujourd’hui le soleil brille et je suis pourtant d’humeur morose, J’ai envie de faire claquer les mots et de laisser couler ma prose. Pas de longues phrases, de mots savants, juste vider mon cœur, Sur le clavier frapper les touches, cogner les lettres et buter la...

lire plus
Le chant d’amour du chardonneret

Le chant d’amour du chardonneret

Lundi matin. Je gravis un peu vite les marches de la station de métro. Le souffle un peu court. Le cœur un peu pressé. Aujourd’hui, c’est le premier jour de mon stage de psycho. Nécessaire pour valider ma dernière année de licence. Debout au milieu de la place, je...

lire plus
Syndrome de la page blanche, quand tu nous tiens…

Syndrome de la page blanche, quand tu nous tiens…

Salut ! Vous allez bien ? En forme ? Vous savez quoi ? Aujourd’hui je m’y mets, j’écris un livre ! Vous le savez, ça fait longtemps que j’y pense. J’ai noté plein de sujets possibles sur mon téléphone. Je me demande bien pourquoi on persiste à appeler ça un téléphone...

lire plus
Mais ils ont mis quoi dans le café ?

Mais ils ont mis quoi dans le café ?

8h08. Bon sang, vite, le RER passe à 12. Je sens la sueur qui coule dans mon dos. Je déteste ça, transpirer dès le matin dans mon chemisier propre. Il fait pourtant froid, des hordes de doudounes colorées s’agitent autour de moi. Il faut que j’accélère. Avec ces...

lire plus
Le marin qui navigua mille miles pour me donner le cap

Le marin qui navigua mille miles pour me donner le cap

Aujourd’hui, j’ai envie de vous raconter cette soirée d’été où ma route a croisé pendant quelques instants celle d’un aimable jeune homme venu d’un autre continent. Juste pour vous dire que je suis heureuse de ne pas avoir détourné mes pas. Juste pour vous dire que...

lire plus
La persévérance du macaron

La persévérance du macaron

Samedi midi. Je reviens de l’épicerie du coin. Ça fait plusieurs semaines que ma fille a envie qu’on fasse des macarons. Je suis contente que la cuisine lui plaise, c’est une activité que j’aime beaucoup. Ça remonte à loin, à ces Noëls où on partait au fin fond de la...

lire plus
La fourmi de Toronto (petite leçon d’estime de soi)

La fourmi de Toronto (petite leçon d’estime de soi)

Toronto. Canada. Après une huitaine d’heures de vol (pas à mon compteur, il faudrait multiplier par six ou sept), j’ai posé les pieds et les yeux sur le Nouveau monde. Le décalage horaire m’offre une journée de trente heures. Le soleil est haut dans le ciel tandis que...

lire plus
Regarder passer les trains (vivre l’instant présent)

Regarder passer les trains (vivre l’instant présent)

Il fait frais ce matin, non ? J’aurais peut-être dû mettre des gants. Le pare-brise n’était pas gelé, déjà ça, cinq minutes de gagnées.  Bon, ça fait dix minutes que je tourne pour trouver une place. Il y a des voitures partout. Allez, je refais le tour. Ah, voilà....

lire plus

0 commentaires

Pin It on Pinterest