Slams

La plupart du temps, les mots jaillissent le matin au réveil. Parfois, ils adoptent un rythme particulier. Ils pulsent, ils martèlent, ils vibrent, ils dansent, ils frappent. Comme des poèmes qui claquent. J’appelle alors leur assemblage un slam, même si d’aucuns diront qu’un slam ne peut être qu’oral ou encore qu’il qualifie la rencontre poétique et non le poème. Mais c’est le mot qui me semble le mieux convenir. En voici quelques uns…

Image slam
Le chêne qui m’a appris à slamer la vie

Le chêne qui m’a appris à slamer la vie

Aujourd’hui le soleil brille et je suis pourtant d’humeur morose, J’ai envie de faire claquer les mots et de laisser couler ma prose. Pas de longues phrases, de mots savants, juste vider mon cœur, Sur le clavier frapper les touches, cogner les lettres et buter la...

lire plus

0 commentaires